lundi 8 juin 2009

Les conflits futures


Les conflits futures


L'on pourrait croire que les humains vont continuer a s'affronter au fur et a mesurede l'apparition des armes plus sophistiquées et devastatrice.L'on pourrait penser que le developpement humain et l'accroissement desindividus pourront entrainer dans le future des guerres a propos des frontièreset des ressources et gisements ..;mais la réalité pourrait bien etre autrement, les conflits auront pour causesdes sources totalement non prises en compte actuellement
Dans peu de temps, les humains pourront etre suffoqués par leur nombrecroissant, la tecnologie poussé a sa limite, les ressources terrestres quine suffisent plus, et la mauvaise gestion.L'on pourrait alors se trouver a la case départ, quelques milliers d'annéesen arrière, mais la aussi, beaucoup de phénomènes nje pourront plus seréinitialiser pour etre conforme au passé.Les glassiers auront disparus par l'effet de la temperature nourrie par lesactivités humaines.Les mers et océans auront grignoté une part importante de la surface terrestrepar l'elevation de leur niveau et les pompes humaines ne suffiront plus a assecherles pays avoisinnants les océans.Les ressources terrestres seront epuisées par l'exploitation massive et la mauvaisegestion des dirigeants et politiciens.La terre ne pourra plus nourrir sa population, le sol apparauvie par l'agriculture intensive et les engrais sont a bout de leur efficacité.Le sahara:L'humain se tournera alors vers le Sahara, actuellement espace aride, sansvégétation, vaste, desertique , mais quia l'avantage d'etre une source dechaleur inestimable. Chaque kilomètre de ce desert peut generer une energiesuffisante pour l'eclirage d'une ville de cent mille ames.
Le sahara pourrait bien etre le prochain enjeu sur laquelle l'humanité auraa se mesurer pour en avoir, source donc de conflit assuré dans quelques decenniesou années.


L'eau:


L'eau a toujours eté source de conflits et de bataille entre les humainset les peuples. Les nappes souterraines ne cessent de s'eloigner et lesbarrages souffrent de l'insuffisance en pluviométrie, les humains auronta utiliser d'autres ressources.La mer, une source inepuisable pour des centaines d'années mais devraitetre jumelé au sahara qui fournira l'energie necessaire a son dessalement.
C'est donc un autre enjeu de défi et confrontation.


La foret:


Les humains ont fabriqué des engins devastateurs pour les forets, et les demandes enbois d'ameublement, emballage et papiers ne cessent de grimper.Le bois doit etre considéré aussi comme source de conflits futures et un moyenstrategique pour se valoriser.


La religion:


Depuis toujours la religion est un initiateur de conflits entre nations, peupleset individus. Les interets financiers, strategiques et géopolitiques ont pu stopper l'hemorragie pour ne pas entraver leurs interets.Mais, tot ou tard, l'humanité aura de nouveau la possibilité de s'affrontera cause de la religion , et surtout, L'Islam n'a plus un seul leader de memeque les autres religions, chacun essaie d'imposer sa façon de faire la memereligion. Ce comportement s'implante maintenant au niveau des pays,des quartiers et meme des mosquées, eglises et synagogues.Les Sunnites et les Chiites en sont un modèle de mesentente parfait.


La femme:


Nous ne pourrons pas exclure la femme de cette liste génératrice de conflitsfutures.L'on peut constater maintenant que la femme d'aujourd'hui ne ressemble plus a celled'il ya quelques années. La femme a recupré une grande partie de ses droits etassument des responsabilités. D'un autre coté, le nombre de naissances fémininesa travers le monde depasse celui des hommes. La manière aussi de faire de la femmeest differente de celle de son conjoint, elle est plus presente, plus responsable, plusintelligente et moins attirée par les detournement et le trafic. La riguer caracteriseson travail.L'on pourrait donc penser qu'un jour la femme peut réduire l'homme a la positionsubalterne et meme le traiter en citoyen de second rang.


La faim:


En fin la faim, pourrait a tout moment décléncher des conflits a traversla planète.Celui qui a faim ne peut penser droits et devoir, ou légal et illégale, celuiqui a faim n'a plus peur de mourir.On a vu que les frontières n'arrettent plus les affamés, et, etrangementplusieurs pays dans le monde ont depuis longtemps renforcés leursfrontières par la construction de mur très hauts et infranchissables ..Puis, on a remarqué que ces murs malgré leur sophistication n'arrttepas les émigrés, des caméras a double visibilités et fil barbelés ont étérajoutés a ces murs ..mais les hordes les traversent toujours ..Ou ça passe ou ça casse c'est leur devise.