jeudi 25 octobre 2012

Chtouka presse en ligne

Chtouka Presse en ligne cette semaine: Videotheque Chtouka presse فيديوتك شتوكة بريس Des dizaines de video couvrant les circuits touristiques et le tourisme rural. http://chtoukapresse.exprimetoi.net Tv Mimouni est devenu une réalité هادا ما ترفض الجزيرة رأيته المغرب يشع بسرعة فائقة مغربي أنت؟ ها هي بلدك اليوم Chtouka Presse en direct: شتوكة بريس مباشر http://chtoukapresse.exprimetoi.net/c1-15881578160816031577-1576158516101587-16051576157515881585 Au Pays des Chleuhs http://chtoukapresse.exprimetoi.net/f14-au-pays-des-chleuhs Windows 8 Amazighisé, un evenement universel Ajdir aujourd'hui celèbre l'Amazighité Chtouka Presse شتوكة بريس rayonne par son ambition de devenir le monopole de l'info régional Visite de Tafraoute le village http://chtoukapresse.exprimetoi.net/t292-visite-de-tafraoute-le-village ceux qui sont habitués a visiter les contrées de notre pays ils seront surpris de trouver un paysage totalement different et etrange. La plaine du Souss est entierement couverte de fermes d'agrumes et de légumes que les des milliers de kms de plastiques protègent des aléas climatiques. Sur la route de Tafraout, rien de cela, il est meme rare de voir un arbre ou un palmier, rien que des arbustes sauvages de quelques centimètres parsemées sur les flancs de montagnes. Le vent est permanent en montagne et sa vitesse depasse les 3Okms heures, très chaud et insupportables par moment. La distance entre TIZNIT et TAFRAOUT est de 107 kms, après trente kilomètres de tiznit, on trouve une palmeraie, un oued et un pond autour desquels un espace de verdure avec oliviers et palmiers et un marchand (l'unique) un vieillard qui propose de grosses courges jaunes a la vente, ces courges etaient utilisées dans le passé comme gourde pour l'eau apres leur vidage et leur sechage. Il les propse a 15 dhs chacune, j'en ai acheté deux pour les offrir ce qui m'a permis d'entamer la conversation avec lui. Ce point d'eau passé, dix kms plus loin , un batiment d'un Mre proposant café, artisanat et petit tapis locaux de 60cm sur 30 cm a 1500 dhs chacun., puis la route se divise en deux et finissent toutes a tafraout, l'une passe passe par TAHALA et l'autre par AIT OUAFKA. Les gens sont rares sur les 107 kms qui separent les deux villes tiznit-tafraout, les villages aussi, je n'ai vu que deux d'une trentaine de maisons, j'ai pu acceder au premier, on y trouve uniquement des femmes entièrement voilées (lizar ou amelhaf) et des vieux, tous les jeunes sont en ville ou a l'etranger. En ce qui concerne le deuxième village j'ai beau tourner et chercher mais sans pouvoir trouver un chemin qui y mène. J'ai fait les 107 kms en 5 heures, c'est dire que sur plus de 70 kms on ne peut depasser la vitesse 2 en montée et la meme vitesse vitesse plus freins en descente. Ma voiture citadine a vite montrée ses limites, seule les anciennes peugeot des années 70 dominent cette route en tant que taxi . A signaler aussi que la route est etroite faite pour une seule voiture et on doit ceder la moitié du goudron a celle qui arive de l'autre sens, durant les 5 heures que j'ai mis en route bizarrement aucune voiture ne m'a double. Des ravins profonds qui inspirent le vertige vous accompagneront durant les deux tiers du voyage c'est dire que le conducteur n'a pas droit a l'erreur sinon il va se retrouver a des centaines de mètres plus bas. J'ai meme regretté cette aventure un certain moment, mais j'ai decidé de continuer .... le reste sur Chtouka Presse en ligne par Mimouni

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire